Unesco

Les quatre sites UNESCO

du chemin Urbain V

Le chemin Urbain V permet de relier 4 sites  du patrimoine mondial de L’UNESCO qui sont dans l'ordre du cheminement :

1° inscription UNESCO : Le Chemin de Compostelle (GR 65)

Durant tout le Moyen Âge, Saint Jacques d -Compostelle a été la destination de référence pour d'innombrables pèlerins venant de toute l'Europe. Pour arriver à St Jacques de Compostelle les pèlerins traversaient la France dont l’Aubrac. Ce chemin est jalonné de monuments, en particulier des églises, dont bon nombre ont été inscrits a l’Unesco comme tout le chemin. Il y avait et il a quatre routes pour se rendre à Compostelle : Elles partent de Paris, Vézelay, Le Puy et Arles.
L’Espagne obtint de l'Unesco l'inscription au Patrimoine mondial du « Camino françés » au titre « d’un paysage culturel linéaire continu qui va des cols des Pyrénées à la ville de Santiago de Compostela.»
Le départ du chemin Urbain V s'effectue de Nasbinals (Lozère) qui est sur la Via Podiensis ou itinéraire du Puy ou GR 65 dont certaines portions sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Départ du Puy en Velay

 

 

2° inscription UNESCO : Les Causses et Cévennes

L’inscription des Causses et Cévennes au patrimoine mondial de l’UNESCO est le plus récent de tous. Cette région est représentative des relations existant entre les systèmes agropastoraux et leur environnement. Les paysages des hautes terres des Causses ont été façonnés par la pratique de l’agropastoralisme durant trois millénaires. Comme exemple on peut citer les drailles qui sont les chemins de transhumance. Sur le mont Lozère les agriculteurs pratiquent toujours la transhumance ovine de la manière traditionnelle. C’est l'un des derniers lieux où elle se fait ainsi en utilisant les drailles. Cette pratique se perd, elle est remplacée le plus souvent par des navettes en camion pour monter les bêtes en « estive ». On citera aussi l’aménagement des points d’eau « lavognes » pour faire boire les troupeaux ,la culture des châtaigniers en Cévennes sur des « bancels » étroits en est un autre exemple mais il y en a bien d’autres… Les agriculteurs ont façonné le paysage au cours des millénaires passés.
L'UNESCO a mis en évidence ce qui est remarquable. Ce sont sont les réponses exceptionnelles qu’ont apportées les agriculteurs et la manière dont le système s'est développe au fil du temps.

lavogne-brebis (reduit)

 

3° inscription UNESCO : Le Pont du Gard

Le pont du Gard est un aqueduc qui a été construit peu avant l'ère chrétienne pour alimenter Nîmes en eau. Cet aqueduc est long de près de 50 km. Il démarre aux environs d'Uzès, franchit le Gardon sur un pont de 275 m de long et de 50 mètres de haut. Les architectes romains ont créé un chef-d'œuvre technique qui est aussi une œuvre d'art que nous pouvons toujours admirer.

pont-du-gard_PJP (UNESCO)

 

4° inscription UNESCO : Le palais des papes et le pont d’Avignon

Le Palais des papes à Avignon est un grand palais gothique. Il fut la résidence des papes. Tout à côté, le pont d’Avignon, célèbre dans le monde entier grâce à sa chanson est aussi un témoin prestigieux. Les deux monuments font partie d’un ensemble qui est inscrit au Patrimoine Mondial par l’UNESCO mais cette ville offre aussi d'autres attraits comme son festival d'Avignon internationalement connu.

Avignon.chapelle  saint jean (mattéo giovannetti) P1110901 (UNESCO)

Avignon.chapelle St Jean (Mattéo Giovannetti)

Avignon_4308BD©CRodde (reduit)

Avignon_OT_©CRodde




 
SEO Powered By SEOPressor
Chemin Urbain V en randonnée

Chemin Urbain V en randonnée