Création du chemin Urbain V


POURQUOI CE CHEMIN ?

Le Chemin Urbain V : La vie du pape Urbain V, symbole d'une époque médiévale et grand européen avant l'heure.
A travers, les différents lieux touristiques et communes concernés, le chemin Urbain V retrace la vie et l’œuvre du pape Urbain V.
Les vestiges de l'histoire locale sont présents tout le long du parcours, permettent de découvrir l'empreinte d'une époque médiévale.
Les monuments historiques, héritage du moyen-age, reflètent l'importance de l'influence catholique dans les régions du Grad, de la Lozère et du Vancluse.

 

Le Chemin Urbain V : Un atout pour le dynamisme des régions

Le Chemin Urbain V se veut une randonnée majeure de la région qui participera au dynamisme régional en répertoriant les savoir-faires régionaux. Il mettra en relation différents organismes locaux, tels que les communes et communautés de communes, les conseils généraux, les parcs naturels et l'ONF (Office Nationale des Forêts).

 

Le Chemin Urbain V : Un chemin de patrimoine culturel, historique et naturel

Le chemin Urbain V, permet de partir à la découverte du patrimoine culturel, historique et naturel. Vous pourrez ainsi vous émerveiller devant la faune et la flore, la géologie locale, les us et coutumes locales, les monuments historiques.
Le chemin premet également de voir 4 sites UNESCO : le GR65 (Chemin de Compostelle), les Causse et Cévennes, le pont du Gard et Avignon ( pont et palais des papes).
Le chemin Urbain V traverse des zones naturelles protégées (Le Parc National des Cévennes, les zones Natura 2000), et permet de découvrir un écosystème naturel exceptionnel.

 

C'est un chemin innovant et ayant une approche moderne de la randonnée

En plus du traditionnel topoguide et des cartes IGN nous mettons en place :

  •  Guidage GPS
  • Application pour Smartphone indiquant le chemin, les objets cultuels ou culturels avec un commentaire, des photos et vidéos.
  • Caches de Géocaching sur tout le chemin ( 20 à 30 caches sont en place sur les 200 prévues). Le géocaching n'est autre que la nouvelle chasse au trésor grâce au GPS).
  • Guide pratique qui vous servira à connaitre les prestataires de service et à le faire tamponner comme preuve de passage.
  • Il apporte une réponse au manque d’itinéraire pédestre du centre de la Lozère

Il se veut fédérateur par une mise en synergie des différents organismes et des différents savoirs. Il permettra d’associer :

- les habitants du bord du chemin,
- les villes et villages traversés,
- les communes et communautés de communes,
- les conseils généraux (48 et 30) et CDT
- le PNC et l’ONF,

- et bientôt nous l'espérons  l’Europe au travers des GAL(s), la région LR,  le Massif Central,

C'est un chemin culturel :

· Découverte des lieux traversés et monuments par des articles dans le topoguide et par des commentaires ou vidéos géo-localisés sur l'application
· Sur le terrain des panneaux devraient venir en complément pour renseigner sur :

- Géologie (Aubrac, Causses, Cévennes …)
- Objets touristiques culturels et cultuels
- Us et coutumes locales
- Faune et flore …

 

Historique de la création du chemin Urbain V

2009 :

Le groupe de randonneurs de la paroisse de Mende, nommé marcher ensemble, cherchait à définir quelles seraient ses futures randonnées. André Marty avait alors proposé des marches sur le thème d’Urbain V, car 2010 était le 700° anniversaire de la naissance du pape. Ce thème fut adopté. Les premières reconnaissances eurent alors lieu avec le concours de Roger Lagrave de La Salle Prunet.

2010 :

Le groupe proposa un premier tracé reliant Grizac à Mende. R. Lagrave édita alors, avec l’aide de Jean Paul Peytavin, un guide de randonnée. Il fut suivi d’une inauguration le 30 juin. La cérémonie eut lieu en présence de Monseigneur François Jacolin évêque de Mende, des représentants de la municipalité de Mende, du conseil général, de l’association du bienheureux pape Urbain V et de quelques randonneurs.

J P Peytavin au nom de l’association des amis du bienheureux pape Urbain V, proposa un tracé reliant Nasbinals à Avignon.

2011 :

L’idée du GR était née. Il ne restait plus qu’à convaincre les municipalités situées sur cet itinéraire, les Conseils Généraux du Gard et de Lozère et le Parc National des Cévennes… et même les quelques propriétaires particuliers des parcelles traversées.
2012 : Suite aux contacts avec le département du Gard, des conventions furentL'historique du chemin Urbain V

2012:

Signatures des conventions avec els instances départementales et régionales de la randonnée pédestre dans le département du Gard.

2013 :

Affinage du tracé avec les CDRP 48, 30 et 84 et adhésion des 23 communes de Lozère favorables au projet.

La carte interactive fût rendue publique par la suite. Lien de la carte

2014 :

Homologation du chemin en GR® par la FFRP sous le nom "Chemin Urbain V" avec le numéro 670. Ce GR fût inauguré à Mende le 24 juin en présence des personnalités des 3 départements .

Le 24 juin eut lieu à Mende l’inauguration de ce chemin en présence du Préfet et du Député de la Lozère, des vices présidents des conseils généraux du Gard et de la Lozère, du sénateur maire de Mende, le l’association des amis du Bx pape Urbain V et de nombreux randonneurs et curieux.

Comme de bien entendu cette cérémonie se déroulait aux pieds de la statue d’Urbain V.
Enfin en décembre 2014 eut lieu l’ouverture du bureau du Chemin Urbain V, Rue de la Rovère. A partir de là, le chemin va vivre et se développer avec des technologies modernes !




Le chemin Urbain V - GR 670

Le chemin Urbain V – GR 670